Le Magicien d'Oz à la cité du Livre le mercredi 31 octobre à 18 H 00

RÉSERVEZ

Propulsé par HelloAsso

LA PRESSE EN PARLE


Ils nous font rire, nous émeuvent, ils nous distraient et nous forcent à réfléchir. Et par leur jeu de scène, économe en parole mais non en gestuelle, ils introduisent un subtil équilibre au sein de la pièce entre la comédie et le drame, entre le banal et le tragique... un moment de pure poésie.
F.M. La Marseillaise


Entre drame et comédie, le spectacle se déploie, sans artifice, mais avec justesse...Un tendre duo pour un tapage poétique.... A découvrir.
J.D. La Provence


En ces temps de cloisonnements, d’institutionnalisations des ségrégations, ce spectacle tombe à pic. Il est à la fois une invitation à la réflexion, à la rêverie mais également à l’engagement. Dans notre monde aujourd’hui, les murs impérialistes, coloniaux, les enfermements nationalistes, les barrières sociales, économiques et politiques sont légion. L’Europe bâtit sa citadelle, les Etats unies leur barrière, les séparations entre les cultures et les religions sont érigées en sciences, des régimes despotiques enferment des gens au sens propre comme au figuré. Face à cela cette pièce nous convie à penser qu’au-delà de sa simple consistance matérielle le mur est dans nos têtes…. Le savoir est peut être déjà une marque d’espoir .
A.A. Attariq Journal tunisien


Comme Charlie Chaplin, qui trône dans son Panthéon décousu, Claude Pélopidas aime bien faire de la politique sans avoir l'air d'y toucher, balancer, deux, trois, vérités avant de glisser sur la peau de banane qui traînait sur scène. Sous ses allures de fables modernes, son « Duo pour un mur » dénonce ainsi, par l'absurde les murs de séparations qui se multiplient depuis quelques décennies sur tous les continents.
Joël Rumello, La Provence, le 14 Août 2009


Au camp d'Aïda, la représentation théâtrale de la pièce a été un grand moment de la tournée de la compagnie. Sur scène: Claude Pelopidas et la jeune altiste Sophie Durteste excellent en sons. Autour: des enfants s'essaient en direct dans des extraits du spectacle, un père tachant d'endormir son nourrisson, des grands-mères agréablement déconcertées... Le tout, face au mur, 9 mètres de haut, orné de graffitis pour la liberté, et sur un plateau inauguré par la compagnie.
Maya Collombon, 9 novembre 2009 , La Marseillaise


...C'est de ces différences induites par les frontières de béton dont il est question, mais de manière poétique, drôle. Un duo qui finira dans l'acceptation de l'autre et de sa différence, dans la compréhension des blessures, par la danse, la musique et le rire. Un spectacle empli d'espoir.
Aurélie Le Caignec, 14 nov. 2009, La Provence


Les murs en bétons, c'est vulgaire » explique Claude Pélopidas, le metteur en scène et comédien de la compagnie Ainsi de Suite. A tel point qu'en avril, l'équipe débutait un tour du monde des murs, non pas pour dénoncer mais pour comprendre passant par chypre, puis la Palestine.... Ce sont des histoires douloureuse, ces situations absurdes qui seront évoquées dans le spectacle « Duo pour un mur » le 10 novembre au Théâtre du Jeu de Paume... l'aboutissement de ce projet: « On voudrait démontrer que les murs sont dans les têtes.
Aurélie Le Caignec, La Provence, Lundi 26 novembre 2009.


RADIO

- Radio Tunis (Radio nationale de Tunisie, une heure d’émission) - avril 2009


TV

- France 3- jeudi 5 novembre et le mardi 10 novembre.

- 02 Zone TV, plateau TV avec le Consul d’Allemagne. Cliquez