Le Magicien d'Oz

Le Magicien d'Oz
 
UN FILM MUSICAL DES ANNES 1930…
Jeune orpheline élevée par sa tante dans le Kansas, Dorothy ne rêve que de voyages. Un matin, un cyclone s’abat sur la ferme et l’emporte dans un univers inconnu. Commence alors son incroyable aventure au Pays d’Oz où elle rencontre un épouvantail qui rêve d’avoir un cerveau, un homme en fer blanc qui voudrait un cœur et un lion à la limite de la dépression parce qu’il manque de courage… Publié en 1900 et adapté au cinéma par Victor Fleming en 1939, “The Wonderful Wizard of Oz” de L. Frank Baum évoque encore chez nombre d’entre nous un souvenir d’enfance.

… REVISITE SUR LES PLANCHES
Du rôle de la fée, interprétée par une chanteuse, au bucheron de fer, incarné par un danseur hip hop et dont la vie nous est contée dans un slam poignant, en passant par des Grignotins sortis tout droit des tréteaux de la commedia dell’arte, c’est à l’appui d’une distribution colorée que la compagnie Ainsi de Suite revisite ce classique du cinéma américain. Petits et grands sont alors invités à accompagner Dorothy Ems dans un voyage fantastique, drôle, émouvant rythmé et souligné par les compositions musicales de trois musiciens…

Jamais vraiment au bout de ses surprises, le spectateur découvre dans cette histoire contée par la fée, des comédiens qui n’hésitent pas, dès qu’ils le peuvent, à mettre leur grain de sel ou de sable dans les rouages d’une narration pourtant bien huilée. Et ils rechignent parfois même à en suivre le cours ! « Moi, mourir ? Jamais ! », dira le lion à la fée. Chaque ligne de l’histoire semble ainsi s’écrire au fil des bouffonneries qui rappellent en tout les lazzi de la commedia.

D’un clair et franc : « Yes you can » à l’évocation de la Petite Maison dans la Prairie, Ainsi de Suite propose dans cette création un petit détour par l’Amérique des clichés, pour en jouer et en rire. Tout au long de ce voyage, s’étaye un regard critique sur les préjugés que l’on tourne, détourne et retourne en dérision.

 

DISTRIBUTION

 

Texte / Frank Baum

Mise en scène / Claude Pelopidas

 

Dorothy / Emilie Roudil, théâtre

La narratrice et la fée / Cécile Becquerelle, chant

La sorcière et la tante Em / Cécile Cesaro, théâtre

Le Lion / Olivier Cesaro, théâtre

L'homme en fer blanc / Richard alias Pop, danse hip hop

Le magicien / Claude Pelopidas, théâtre

L'épouvantail / Mathieu Philippon, théâtre

 

Clavier / Martial Paoli

Guitare / Stéphane Albertini

Violon / Jean-Christophe Gairard

 

Décors / Jacques Brossier

Création et régie lumière / Damien Till - Jean-Louis Alessandra

Régie son / Yann Goulm